Puis je continuer à travailler après l’âge de la retraite ?

Travailler après l’âge de la retraite est totalement possible. Certaines personnes ont décidé de travailler après leur âge de retraite afin de rester toujours actives et ainsi augmenter leurs revenus. Mais avant de prendre une telle décision, voici quelques pistes à savoir.

Puis-je continuer à travailler après l’âge de la retraite ?

La personne doit d’abord atteindre l’âge minimal de retraite et valider tous ses trimestres afin qu’elle puisse toucher entièrement sa pension. Pour toutes les personnes nées après l’année 1955, l’âge légal de la retraite est de 62 ans. Rester travailler après l’âge de la retraite est une question de choix. La plupart des personnes qui ont atteint l’âge de retraite décident d’arrêter de travailler, tandis que certaines décident de continuer. L’augmentation des revenus est la raison pour laquelle elles décident de continuer leur activité professionnelle. C’est pour cela que le cumul retraite-activité existe, il s’agit d’un dispositif permettant de cumuler les revenus d’activité avec la pension. Celui-ci est accessible à tous les retraités quelle que soit la nature de leur activité (activité non salariée ou salariée). Bref, une personne qui atteint l’âge de 70 ans peut continuer de travailler à condition que son employeur l’accepte.

Les conditions pour cumuler emploi et retraite

Toute personne peut continuer à travailler après l’âge de la retraite. Elle touche notamment un revenu d’activité et une pension de vieillesse. Ceci est la situation de cumul retraite-activité. Il existe notamment deux formes de cumul emploi-retraite : le cumul libre et le cumul plafonné. Dans ce cas, il faut privilégier le cumul emploi-retraite libre afin de cumuler les revenus d’activités professionnelles avec la perception de retraite. Nombreuses sont les conditions pour être dans ce cadre. D’abord, le retraité doit remplir les conditions de taux plein (avoir l’âge du taux plein ou bien valider les trimestres requis) et atteindre l’âge légal de la retraite (62 ans pour ceux qui sont nés en 1955). Aussi, il doit avoir liquidé la totalité de sa retraite. Cependant, si le retraité ne remplit pas les conditions, il est orienté dans le cadre du cumul plafonné. Ce qui signifie que tous ces revenus (revenus d’activité et la pension) ne doivent pas dépasser un certain seuil. De même, le retraité ne doit pas dépasser le délai de 6 mois s’il continue à travailler chez son ancien embaucheur.

Les prérogatives et importunités du cumul

Ce dernier permet d’augmenter les revenus. Le retraité perçoit, notamment, la totalité de sa pension et ses revenus d’activité professionnelle. Par conséquent, il doit payer, à fonds perdu, la totalité des cotisations ajoutées à la perception des revenus. Concernant les cotisations, aucune réduction n’est prévue et cela ne permet plus de générer les droits additionnels à la retraite. Pour ceux qui veulent travailler en bénéficiant des droits à la retraite, il existe 2 alternatives. Soit ils bénéficient de la retraite progressive, soit ils continuent de travailler sans faire valoir leur droit à la retraite.

Et si vous arrondissiez votre retraite en donnant des cours à domicile ?
Couture et travaux d’aiguille : le bon plan pour arrondir sa retraite !